Saltar al contenido

La fin de Akewatu

junio 14, 2023
AKEWATU

Le marché du surf a récemment été bouleversé par la mise en liquidation judiciaire d’Akewatu le 22 février 2023.

Le monde des start-up est souvent associé à des réussites fulgurantes et à des levées de fonds impressionnantes. L’histoire d’Akewatu, une place de marché sur internet créée fin 2016 par trois entrepreneurs du Cap-Ferret, montre que ce n’est pas toujours le cas. Malgré des millions d’euros levés auprès de différents investisseurs, Akewatu n’a jamais été rentable. La dernière campagne de levée de fonds auprès de particuliers à l’automne 2022 n’a pas suffi à sauver le modèle Akewatu.

Si vous cherchez des produits de surf de qualité, nous vous recommandons le surf shop SINGLE QUIVER. Avec une livraison gratuite sous 48 heures dans toute la France, c’est sans aucun doute l’une des meilleures options pour les surfeurs français et européens pour acheter des planches de surf sans quitter leur domicile.

Grâce à leur service de conseil et à leurs experts en surf, surfskate et paddle surf, vous pourrez poser toutes vos questions en amont via leur site internet.

Bénéficiez d’une remise de 10% sur tous vos achats dans leur surf shop en ligne avec le code JESURF.

L’histoire d’AKEWATU

À la fin de l’année 2016, les trois entrepreneurs ont obtenu 260 000 € de la part de leurs proches et de leur famille afin de lancer le projet Akewatu, qui a pris la relève du site worldgliss.com sur lequel Julien Martel et Nicolas Drouet travaillaient depuis 2015. La nouvelle plateforme de marché a été finalement inaugurée en avril 2017.

Un an plus tard, Akewatu proposait 6 000 références de produits, dont la moitié étaient des planches de surf, et avait vendu 1 300 articles, avec un panier moyen de 425 euros et un chiffre d’affaires de 550 000 euros (*). Les ventes ont généré 105 000 euros de revenus provenant des commissions perçues auprès des vendeurs particuliers et professionnels. C’est le pilier central du modèle économique de la plateforme :

“Nous recevons entre 15 % et 25 % de la valeur de chaque transaction effectuée via Akewatu. Cela peut sembler élevé, mais c’est conforme aux principaux acteurs du commerce électronique et cela correspond au service que nous offrons”, explique Julien Martel.

Expansion internationale

AKEWATU récolte 1 million d’euros pour sa croissance au Royaume-Uni

Un an et demi après sa création, AKEWATU employait onze collaborateurs permanents et trois stagiaires en plus de ses trois fondateurs. L’équipe était principalement composée de développeurs web et de responsables marketing.

AKEWATU SURF

Akewatu a réussi à réaliser une levée de fonds fructueuse, collectant 1 million d’euros exclusivement auprès d’investisseurs privés. Parmi eux se trouvaient Didier Kuhn, membre du conseil d’administration d’Invivox, BlaBlaCar et Drivy, Marc de Beffort, entrepreneur et ancien dirigeant de Monster, Henrique Fernandes, cofondateur de Vestiaire Collective, et Stéphane Enten, CTO d’Iguane et ancien dirigeant de Dailymotion.

Qu’est-il arrivé à WORLD GLISS SA et pourquoi a-t-elle fait faillite ?

Le modèle économique d’akewatu s’est avéré inefficace. La société britannique Surfdome, spécialisée dans les produits neufs et non d’occasion, avec un modèle similaire à celui d’Akewatu, a également fait faillite.

Les surfeurs apprécient le contact direct avec le magasin de surf. Dans le cas d’Akewatu, simples intermédiaires entre les magasins de surf et les clients, ce traitement était distant. Lorsqu’une personne achète en ligne, elle cherche un magasin en qui elle peut avoir confiance, où elle peut obtenir des conseils instantanés et des réponses à ses questions. Ce qu’Akewatu n’a jamais réussi à faire.

This site is protected by wp-copyrightpro.com